CINÉMA le 9 JANVIER REPOUSSÉ

CINÉMA le 9 JANVIER REPOUSSÉ

janvier 3, 2021 Non Par admin

BIENTÔT (espérons…)

dans votre salle de Nâves:

18h: une séance + un débat

avant le couvre-feu

Proposé dans le cadre des Rencontres du Film des Résistances de Thônes

JOSEP

Un film de Aurel, 1h20

Inspiré de la vie de Josep Bartoli (Barcelone 1910 – New York 1995), combattant antifranquiste et dessinateur.

Février 1939. Complètement submergé par le flot de Républicains fuyant la dictature de Franco, le gouvernement français ne trouve comme solution que de parquer ces Espagnols dans des camps de concentration où les réfugiés n’auront d’autres choix que de construire leurs propres baraquements, de se nourrir des chevaux qui les ont portés hors de leur pays, et de mourir par centaines à cause du manque d’hygiène et d’eau… Dans un de ces camps, deux hommes, séparés par un fil de fer barbelé, vont se lier d’amitié. L’un est gendarme, l’autre est Josep Bartoli.

La séance sera suivie d’un échange avec les fils de deux résistants espagnols.

Geo Garcia (de Thorens), et Miguel Vera, le président de l’Association des Résistants Espagnols seront là pour évoquer l’expérience de leurs pères, passés par les camps d’internement puis résistants en Haute-Savoie durant la seconde Guerre mondiale.

« C’est une utilisation remarquable de l’animation pour raconter une histoire sur ce passé assez récent qui est d’une honnêteté sans faille et d’une complexité rafraîchissante. La narration du film reflète à la fois une dynamique intergénérationnelle et une approche de l’histoire qui incite à la réflexion et qui permet de modifier les certitudes morales et les identités. C’est un film humain sur l’inhumanité. »

Festival International du Film de Fiction Historique